Les noyades secondaires

Maxime Raymond Bock

Finaliste du Grand Prix du livre de Montréal 2018
Finaliste du Prix du Gouverneur général 2018 – Romans et nouvelles
Liste préliminaire du Prix des libraires 2018


Il s’insinue bien plus que de l’air dans nos poumons, où conspirent les dommages collatéraux, les œdèmes sublimes qui nous achèveront de l’intérieur, nous les semi-noyés.

Dans un Montréal chargé des traces fuyantes de son passé se côtoient familles amochées, amours et amitiés fallacieuses, artistes se mesurant à la puissance de l’art et athlètes trahis par leur corps défaillant. Pétries d’humour noir et de mélancolie, les sept histoires des Noyades secondaires dressent un portrait vigoureux et amusé de la ville, où l’étrangeté flirte parfois avec le fantastique, et la férocité se conjugue à la vitalité de la langue.


«Fort probablement le plus brillant nouvelliste de sa génération.»

— Jérémy Laniel, Voir.ca

«Maxime Raymond Bock est un chirurgien. Il manie le scalpel des mots pour plonger tête première et fouiller le futile, l’inutile, voire le nuisible. Tout en nous disant, par la richesse du verbe et de la réflexion sous-jacente, que c’est cela même, vivre. ★★★★»

— Mario Cloutier, La Presse +

«Avec un humour noir assumé et une langue urbaine dissimulant subtilement son envie de mordre, Maxime Raymond Bock déplie ses phrases à recoins sur une galerie de personnages qu’il laisse se noyer dans l’ordinaire de leurs destins et dans la futilité de leurs préoccupations.»

— Fabien Deglise, Le Devoir

Grand format

  • 2017
  • 384 pages
  • 14 × 20,5 cm
  • 27,95$
  • 978-2-924491-22-5

ePUB

  • 2017
  • 19,99$
  • 978-2-924491-31-7

PDF

  • 2017
  • 384 pages
  • 19,99$
  • 978-2-924491-63-8