Maxime Raymond Bock

Né à Montréal en 1981, Maxime Raymond Bock s’est tourné vers la littérature après un parcours en sports aquatiques et des études en musique. Son premier livre, Atavismes (réédition chez Boréal compact en 2013), a remporté le prix Adrienne-Choquette de la nouvelle en 2012. Chez Le Cheval d’août, il a publié Des lames de pierre (2015) et Les noyades secondaires (2017), qui lui a valu d’être finaliste du Prix du Gouverneur général et du Grand Prix du livre de Montréal en 2018. Les traductions d’Atavismes (Atavisms, Dalkey Archive Press, 2015) et des Lames de pierre (Baloney, Coach House Books, 2016) ont été remarquées par la critique aux États-Unis et au Canada. Maxime nage toujours, s’est remis à jouer de la batterie et collabore à l’adaptation au grand écran des «Mystères d’Anna Canuel», une des histoires des Noyades secondaires.